Passer au contenu

Souriez, vous êtes Smiley. Kiddy Smile.

Bon alors, pour bien comprendre la musique de Kiddy Smile, il faut remonter très loin dans le temps, il y a dans cette grande personne de presque deux mètres, plus d’un demi siècle de culture, d’abord avec le Voguing qui est un mouvement qui date des années 60, inspiré des poses des mannequins du magazine Vogue, des danseurs qui s’opposent en Battle, des équipes qu’on appelle des « houses », sur des chorégraphies de plus en plus élaborées, et puis, aussi la house musique dérivé underground du disco des années 80, la House Music qui croise le chemin des Houses grâce à la culture Club avec ce même message, danser c’est se libérer de ses chaînes.

Fingers Inc – Can You Feel It

Créateur de cette maison, le groove de Jack. From the LP: Fingers Inc – Can You Feel It – Label: Jack Trax – Released: 1988

Now some of you might wonder: « who is Jack? »

Et dans cette maison, le gardien est Jack
Maintenant, certains d’entre vous pourraient se demander: « Qui est Jack? »
« Qu’est-ce que Jack fait? »
« Jack est celui qui te donne le pouvoir de te branler, »
« Jack est celui qui vous donne le pouvoir de faire le serpent, »
« Jack est celui qui vous donne la clé de l’ondulation du ver, »
« Jack est celui qui vous apprend à bercer votre corps, »
‘Jack est celui qui peut réunir les nations de tous les Jackers sous une même maison »
« Vous pouvez être noir, vous pouvez être blanc, vous pouvez être juif ou païen »
« Ça ne fait pas de différence chez nous. »

Voilà, on est tous égaux devant le beat, on est tous petits face à notre sexualité, nos pulsions, nos besoins, notre solitude.
Et ça, Kiddy Smile, le dit aussi avec un très bel égotrip de zizi…

Alors, ce n’est donc pas un hasard, si dans la culture du voguing ou dans la House music, pour la danse comme pour la musique on se cherche une maison. Car c’est bien là, le fantasme de toutes les personnes hors normes, à savoir différent du fameux homme hétéro cis blanc, que de se trouver un refuge un endroit où être simplement soi. C’est d’ailleurs intéressant de regarder la définition du mot Cis sur Wikipedia, elle commence comme ça : le mot latin cis signifie « du même côté » et est le contraire de trans. Quand les gens sont tous du même côté, c’est là que la culture underground apparaît, de la nécessité d’une maison et d’y mettre le feu.

Alors, on est ici, dans une chapelle culturelle, extrêmement codée, avec des références qui vont du Gospel à Jean-Paul Gaultier, de la Zup à l’Elysée. Un condensé du hors norme, celui qui fascine tout autant qu’il dérange, la part sombre et cachée des fantasmes du Cis, qui lui bien au chaud dans sa maison rêve d’excitation, comme mis en scène dans le clip du titre “Slap My Butt”, avec son cul en vedette … Car c’est bien là le problème de la liberté, elle a un prix, être soi-même quand on est différent, c’est attirer les regards, les coups, la foudre, déclencher des passions sans même bouger le petit doigt.

One trick Pony, l’album de Kiddy Smile, c’est donc cela, beaucoup plus que ce que l’on peut voir, cela demande un petit effort de culture, un peu d’humour et surtout ce lâcher prise que seule la danse peut nous apprendre, cette souplesse que l’on obtient à force de tirer ses membres, jusqu’à s’envoler avec grâce en prenant la place nécessaire pour un si grand corps de déployer ses ailes.

Kiddy Smile : One Trick Pony

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code