Passer au contenu

Blick Bassy : le droit de mémoire.

En podcast, cliquez ici.

Vous vous souvenez peut-être de cette chanson… C’était en 2015….

L’artiste camerounais, Blick Bassy, revient ce mois-ci avec un disque à valeur politique et historique, “1958”, hommage à la vie et au combat de l’indépendantiste Ruben Um Nyobé, assassiné d’une balle dans le dos par la France,

Pierre Mesmer, haut commissaire de la France, fera donc exécuter et traîner le corps de ce dangereux pionnier de la décolonisation, que l’on appelait aussi au Cameroun, Mpodol, “celui qui porte la parole des siens”.

Jusqu’aux années 90, au Cameroun, on brûlait les livres de Ruben Um Nyobè, il était interdit de même évoquer l’ancien syndicaliste, fondateur de l’Union des Populations du Cameroun. Blick Bassy, brise ce silence, interprète, le rôle du héros tabou, traqué, dans le clip de la première chanson du disque, “Ngwa” qui veut dire “mon ami”. Une course vers la liberté, dans cette vidéo magnifique réalisée par Tebogo Malope tournée dans les grands espaces d’Afrique Australe, au Lesotho.

Le compositeur et poète Blick Bassy, vit en France depuis 2005, il en est d’ailleurs une des belles plumes avec un premier roman paru chez Gallimard « Le Moabi Cinéma » écrit tout en jeu de langues, la souplesse du camfrananglais – un mélange de français, d’anglais et des 260 langues du Cameroun – une belle leçon d’ouverture francophone.
Son amour des mots lui indique la voie de la mémoire, il explique qu’il est impossible de bâtir quelque chose sur des racines coupées, c’est pour cela qu’il chante l’histoire silencieuse du Cameroun dans sa langue natale, le bassa, et pose cette simple question comment est-il possible que 60 ans après l’indépendance officielle du pays, nous en soyons là ?

Blick Bassy, »1958″, il sera entre autre dates, en concert à la Cigale à Paris le 15 avril et au Printemps de Bourges le 20 avril 2019.
Le disque ci-dessous est disponible dans les bacs depuis le 8 mars.

2 Commentaires

  1. j’ai beaucoup aimé cet article, trés instructif ! et écouté sur France inter

    • Bauer Bauer

      Merci ! A votre service !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :