Passer au contenu

Marre des années 80 !!!……………….(chk chk chk ) !!!

Je ne sais pas où vous vous placez dans l’espace temps, mais moi la nostalgie des années 80’s, je n’en peux plus !

On a la sensation quand on écoute les FM que le temps s’est arrêté pile au moment où on inventait la techno, le rap et le rock garage des années 90… Alors des tubes débiles des années 80, ça, on en subit plein depuis 30 ans, toujours les mêmes, à croire que ces 45 tours du Top 50, aient tellement révolutionné la musique que l’on doivent se les taper encore et encore 40 plus tard.

Non, mais ça rend fou…

C’est comme si ma jeunesse n’avait jamais existé, comme si les années 90, n’avaient pas généré de tube suffisamment mémorable pour passer à la radio. Heureusement, il y a des artistes de ma génération qui résistent, les New Yorkais de Chk Chk Chk, par exemple.

Ils sortent leur 8è album sur le label de dance intelligente, Warp fin août 2019. !!! (Chk, Chk, Chk), ce sont simplement trois point d’exclamation, un groupe qui débute en 1995, en inventant un nouveau son, le dance punk. 

!!! (Chk, Chk, Chk), danse sans être joyeux, niais ou pop.

Ils ont l’énergie du rock et la puissance de la musique électronique, un parfait miroir de l’héritage du son des années 90’s, qui mélangeait la new wave, aux nouvelles technologies utilisées par les DJ et les producteur pour les clubs..

Leur huitième album, Wallop, a été enregistré l’année dernière dans l’appartement du chanteur Nic Offer, à Brooklyn, ( il doit avoir des voisins sympa ), avec en tête cette nostalgie des raves des années 90. 

Et, oui, c’était ça le son de la jeunesse des cinquantenaires d’aujourd’hui, il ne faut pas l’oublier !

Ce chk chk chk, ce rythme abrutissant envahissait les terres des paysans, avec des raves sauvages, des hordes de jeunes chevelus qui pouvaient débarquer à tout moment sur les pâturages et les prairies. Wallop, c’est donc la vraie nostalgie de ma génération, celle qui détruisait le top 50…

Bon, voilà, ça fait du bien de remettre la nostalgie à la place qui lui revient. Les années 90 ont bel et bien existé, preuve en est le concert de Aphex Twin inoubliable pour le public de Rock en Seine en août dernier et la sortie donc sur le même label, Warp Records, du nouvel album de chk chk chk, Wallop.

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code